Le numérique en marche

22 octobre 2021

Le digital et la place croissante qu’il prend au sein du secteur culturel est, à mes yeux, un processus naturel. L’Institution culturelle française, qui possède nombre des plus belles œuvres du monde, est encore assez réticente à cette évolution. Une position « plutôt traditionnelle » comparé à celle d’autres pays, notamment d’Asie, plus ouverts à ces nouvelles pratiques. En France, l’Institution culturelle ne s’est pas faite à l’idée que le numérique peut venir remplacer l’œuvre authentique… et pourtant aux vues de la hausse des coûts de production des expositions temporaires, le digital est clairement une solution intéressante.

Mais il ne s’agit pas de simplement projeter des images sur les murs, tout le monde peut le faire. Encore faut-il qu’il y ait une technologie de pointe, des réalisateurs de grand talent, et un lieu véritablement exceptionnel !

< Retour à la liste